Au Maroc, Siemens investit 100 millions d’euros dans une usine et crée plus de 700 emplois

Le groupe allemand qui a emporté en consortium avec Nareva et Enel un important contrat éolien de 850W vient de confirmer l’implantation d’une usine de pales au Maroc. Elle devrait opérer dès 2017 avec 700 emplois à la clé. Et en vue d’autres marchés africains.

Bon vent pour le Maroc.

Le groupe Siemens a officialisé ce jeudi 10 mars la construction prochaine d’une usine de pales d’éoliennes à Tanger.

« Siemens et le gouvernement marocain ont conclu un important accord. Siemens va construire une usine au Maroc pour produire des pales d’éoliennes qui créera 700 emplois et triplera la présence de Siemens dans le pays« , indique un communiqué du groupe daté du 10 mars.

Ce projet fait suite au résultat fin 2015 d’un important appel d’offres public pour la construction de plusieurs parcs éoliens au Maroc totalisant 850MW.

Le contrat avait été emporté par un consortium comprenant le groupe énergétique Nareva, lié au holding privé de la famille royale (SNI), l’italien Enel et Siemens qui fournira les aérogénérateurs et les pales.

Au Maroc, les parcs que va équiper Siemens opéreront selon un schéma BOT, le développeur vendra l’électricité à prix fixe à l’office de l’électricité ONEE.

Dans les critères de choix de l’appel d’offres (pour lequel les français Edf, Alstom ou Engie étaient aussi candidats), les pouvoirs publics avaient imposé l’obligation d’une forte composante de production locale, ce qui explique aussi la décision d’investissement de Siemens.

Le projet reparti sur 5 sites dans le pays portera au total sur 350 à 400 éoliennes, selon la puissance des aérogénérateurs choisis, et donc trois fois plus de pales, soit autour de 1 000 unités à produire au total pour ce seul marché.

Le site Siemens sera situé sur la zone franche dite Tanger Automotive City à 25 km au sud-est de Tanger et située à proximité immédiate du complexe Renault de Melloussa. Ce qui sera la première usine marocaine du géant allemand s’étendra sur 37 500 m2 où seront déployées les technologies composites nécessaires à la fabrication des pales d’une cinquantaine de mètre chacune.

Sa localisation permet un accès autoroutier rapide au port de Tanger Med

La construction du site débutera dès ce début 2016, selon Siemens et doit entrer en production au printemps 2017, précise le groupe allemand qui envisage d’ores et déjà de l’utiliser comme base pour l’export.

Laisser un commentaire